Tél.: +33 (0) 1 45 72 44 00
info@boracay-presse.com
 

[Portrait] Anne-Charlotte Desruelle, une chef d’entreprise qui crée du bonheur !

A la rencontre de la femme qui a remis les sextoys au goût du jour ! Il y a tout juste 10 ans, Anne-Charlotte Desruelle, dit Annelolotte, fondatrice de Soft Paris, lancait une gamme  très glamour de sextoys, lingerie, cosmétiques et accessoires en vente à domicile. Dans une logique de proximité et d’échanges, la vente directe s’est imposée naturellement comme le moyen de distribution le plus adapté pour commercialiser sa marque Soft Paris.

Anne-Charlotte Desruelle
Anne-Charlotte Desruelle

Votre parcours  ?
J’ai grandi en France et à 18 ans, je suis partie m’installer à Londres pour faire mes études. Quelques années plus tard, j’étais avocate d’affaires dans la City à Londres. Ensuite, j’ai repris mes études, passé le MBA de l’INSEAD et peu de temps après j’ai créé mon entreprise Soft Paris. Aujourd’hui Soft Paris a 10 ans et chaque jour je me réjouis d’avoir fondé ma société !

Pourquoi avoir créé votre entreprise ?
Je viens d’une famille d’entrepreneurs, alors avoir ma propre entreprise a toujours été une évidence pour moi. Le goût de la liberté, conjugué à un fort dynamisme professionnel, font que l’entrepreneuriat me convient particulièrement. Ma première expérience entrepreneuriale était vers l’age de 7-8 ans, j’avais embauché des petites copines de l’école pour fabriquer des trousses et porte-monnaie en tissu… que j’allais vendre dans le village en faisant du porte à porte. Les petites mamies qui me les achetaient le faisaient certainement plus par gentillesse que par goût pour le produit… mais autant dire que la vente à domicile est présente dans ma vie depuis longtemps.

Comment décririez-vous Soft Paris ?
Soft Paris est créateur de bonheur : en aidant les gens dans leur intimité, nous contribuons à l’épanouissement des femmes et des couples. Nous proposons un service gratuit et nous inspirons les gens pour une sexualité détendue, ludique et créative. Dans ce cadre, Soft Paris propose des produits qu’un couple peut utiliser dans l’intimité de sa chambre (ou ailleurs !). Aujourd’hui, Soft Paris représente autant une marque avec ses valeurs, son marketing et ses produits, qu’un mouvement social de femmes qui veulent aider et contribuer à l’épanouissement et à la confiance en elle d’autres femmes. Nous sommes présents dans plusieurs pays et ce mouvement social, cette mission, ces valeurs sont portés par les ambassadrices quel que soit le pays.

D’un point de vue business, qu’est-ce que cela signifie ?
L’entreprise est verticalement intégrée, ce qui signifie qu’énormément de métiers sont regroupés : le design, la fabrication, la logistique, le service client, le marketing ou encore la formation des ambassadrices Soft Paris.

Votre vision du management ?
Ma vision du management est de d’aider les gens à s’épanouir professionnellement, tout en m’assurant qu’ils donnent le meilleur pour les objectifs de l’entreprise.  Le management est donc une mission d’accompagnement. Pour remplir cette mission, il faut aider les gens à sortir de leur zone de confort, leur accorder une confiance, faciliter la prise de risque et d’initiative, tout en leur apportant les outils dont ils ont besoin pour atteindre les différents objectifs. J’ai commencé ma carrière dans une structure extrêmement hiérarchisée, dans laquelle la répartition des tâches et du management n’étaient assises que sur l’ancienneté, chaque personne de l’équipe tentait de gravir les échelons. Aujourd’hui Soft Paris permet aux ambassadrices d’atteindre leurs objectifs. Chaque ambassadrice est son propre chef, qui gère son business et se fixe ses objectifs. Le succès des uns est un modèle pour les autres. Chaque individu peut avoir la réussite qu’il souhaite, en fonction de l’énergie et de l’enthousiasme fourni dans son travail.

Le digital a-t-il modifié votre vision d’entrepreneur ? Comment ?
Non, car lorsque j’ai commencé ma vie professionnelle, le digital existait déjà. Il évolue sans cesse et il est simplement nécessaire de rester à l’affût des nouveautés dans ce domaine.

Quels sont les outils de communication que vous utilisez ?  lesquels, sont les plus performants pour votre notoriété, pour votre développement ?
Je pense que nous utilisons tous les outils de communication imaginables !  Cependant, en vente à domicile, la communication auprès du client final se fait essentiellement par les vendeurs. Ainsi, pour Soft Paris la formation du vendeur à domicile et les outils d’aide à la vente sont clés. Ne pas oublier que nous communiquons et recevons la communication à travers nos cinq sens. Évidement, au niveau marque, il est important de maitriser la communication digitale et médiatique puisqu’elle permet de toucher une cible vaste et de manière quasiment instantanée.

Avez-vous un rôle engagé auprès de jeunes entreprises, mouvements politiques, associations caritatives… ?
Je soutiens de jeunes entrepreneurs, notamment à travers le réseau de l’INSEAD et diverses conférences auxquelles je suis invitée pour prendre la parole. De plus, je suis très attachée aux mouvements pour aider les femmes, comme par exemple Girls not Bride ou le Malala Fund.

Votre conseil à une start-up ?
Mon premier conseil est “commence à travailler, arrête de planifier”. L’entrepreneur a besoin d’être dans l’action, plutôt que de passer des mois (et parfois des années) à planifier ce qu’il fera. En premier lieu, l’entrepreneur a besoin de connaitre sa motivation profonde. Si c’est la liberté (dans les décisions, la stratégie, l’emploi du temps) alors éviter de lever de l’argent. Je rencontre beaucoup d’entrepreneurs en herbe dont l’objectif est de “lever de l’argent”, et qui ont l’impression d’avoir réussi leur projet entrepreneurial,… mais une fois que c’est fait, ils perdent une bonne dose d’indépendance.

Vos passions, qu’est-ce qui vous fait vraiment déconnecter ?
Yoga, méditation, course à pied et randonnées en tout genre, avec une préférence pour les randos dans le déserts ou de nuit.

Retrouvez une interview d’Anne-Charlotte sur le site de L’Express dans un sujet sur la vente à domicile : Article en ligne

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Agence Boracay PR - 223, boulevard Pereire – 75017 Paris - Tél.: +33 (0) 1 58 22 21 11 - agence@boracay-presse.com

  • Instagram
  • LeBlog
  • UK