Tél.: +33 (0) 1 45 72 44 00
info@boracay-presse.com
 

Billet d’humeur d’une stagiaire rp & e-rp belge dans une Agence de RP Parisienne !

Témoignage créatif d’une charmante stagiaire RP qui nous laissé un message plein d’humour à son départ  🙂
“Ce qui est bien chez Boracay c’est qu’en plus d’avoir appris un tas de trucs sur le métier des Relations Presse, Relations Publics, E-rp… je repars avec un dico complet du langage mi-street-mi-chic de Panam !
Nous qui pensions que le verlan était fini depuis 2008, QUE NENI :
  • ici on ne dit pas c’est terrible, mais c’est chanmé (en vrai ça veut dire méchant, ce qui n’a pas beaucoup de sens, mais c’est pas grave)
  • tout est « archi » sinon c’est pas assez intense
  • « ca me rend ouf » l’expression de base dès que ça parle d’à peu près tout ce qui se passe à l’agence
  • « des barres de… » je ne vois pas pourquoi on parle sans cesse de barres, je cherche encore…
  • « tu sais » en fin de phrase, c’est important, car à Paris on sait tout
  • on « fait » des mèl aussi, on n’”envoie” pas de “mail” c’est trop dépassé
  • pour les plus bobo on parle de tancarville et non d’étendoir à linge (ou autre mot qui pourrait être trop mainstream)
  • « batard » est utilisé comme adjectif de façon assez régulière (exemple : AH CE FILM EST BATARD). Notez l’agressivité dans cet adjectif…
  • bien entendu on se moque des belges qui disent tirette au lieu de baillette (faut pas pousser bobonne, j’vais pas écrire braguette non plus), gsm au lieu de portable, cents au lieu de centime, chics au lieu de chewing-gum, tantôt au lieu de tout à l’heure, septante sept au lieu de soixante + dix + sept (bref vous avez compris, on aime prendre son temps quand on parle à Paris)
  • on parle de tiret du 6 aussi (par contre c’est logique, mais trop long encore une fois)
  • comme on aime la longueur, on googlise les gens : tu l’as « googlisé » et non « googlé »
  • on aime la confusion au niveau du vocabulaire, car on parle de règle et pas de latte, de lutins (non pas les petits bonhomme dans les dessins animés…) et pas de fardes ou encore de queue et pas de file (pourtant chez nous… une queue bah c’est pas devant un magasin :-D)
  • toute ma vie j’ai tapé sur les doigts de ma nièce car elle disait « on est le combien », ici apparement ça se dit… Quantième, où t’ont-ils abandonné?
En 3 mois, j’ai eu l’occasion d’en voir de toutes les couleurs… J’aurais probablement pu faire une liste plus exhaustive si j’étais restée plus longtemps, mais comme on dit les meilleures choses ont une fin !
Je repars la tête vidée de mes préjugés car les parisiens ne sont finalement pas tous insupportables, pète cul ou encore « mal poilé ».
A très bientôt peut-être, pour de nouvelles aventures ! “
Raï’ – Assistante stagiaire RP Belge 🙂

Agence Boracay PR - 223, boulevard Pereire – 75017 Paris - Tél.: +33 (0) 1 58 22 21 11 - agence@boracay-presse.com

  • Instagram
  • LeBlog
  • UK