Tél.: +33 (0) 1 45 72 44 00
info@boracay-presse.com
 

Conseil de Naturopathe pour ne pas attraper le coronavirus !

Rencontre avec Yannick de Bouillane, Naturopathe à Hyères et petits conseils très appropiés en ce moment, pour booster notre système immunitaire, et ne pas nous faire attraper par le coronavirus !

Si vous n’arrivez pas à tout faire ce n’est pas grave, choisissez ce qui vous plait, l’important est d’être au maximum inspiré !
D’abord, pensez que notre corps est vivant, alors faisons attention à ne pas le pousser à bout, sinon il ne va plus arriver à se défendre !
Au contraire, nous allons stimuler notre énergie vitale et remettre en fonction optimum nos mécanismes d’auto défense.
Avant tout on évite d’embrasser ou de se serrer la main, pour dire bonjour et on se lave les mains régulièrement.
C’est parti !

 

Les huiles essentielles : un bouclier contre les virus
> Utilisez de très petites doses ou sinon votre corps va très mal le prendre !
Mon conseil : avoir toujours un petit flacon d’huile essentielle de Tea Tree sur soi.
Utilisez une huile essentielle anti-virale pour réagir au plus vite avant que ça dégénère si on est en contact avec une personne malade ou pour se protéger tout simplement : déposez 1 goutte de Tea Tree à l’intérieur des poignets trois fois par jour.
Le nez commence à piquer ou couler : posez une goutte de Ravinsara toujours à l’intérieur des poignets et respirez l’odeur profondément, renouvelez plusieurs fois/jour.
Un point dans la gorge, vite une goutte de Tea Tree, à l’extérieur de votre gorge à l’endroit où ça pique, pour les oreilles, une goutte derrière le lobe, 3 à 4x/jour.
Pour se défendre vraiment c’est différent selon les cas, il faut creuser un peu plus…
Les huiles essentielles les plus anti-virales et faciles à utiliser sont le Tea Tree, Ravintsara, l’Eucalyptus radié, et le niaouli. Mélangez quelques gouttes à de l’huile végétale comme l’arnica, vous pouvez les utiliser en massage pour dégager les voies respiratoires.
Pensez à diffuser des huiles chez vous, elles désinfectent l’atmosphère, nous apaisent, et c’est bon pour le moral.

 

 

 

Au Quotidien

> Un réveil en douceur : on se réveille gentiment, avec douceur, en s’étirant. Ne brusquons pas notre corps dès le réveil, car quand même, si nous sommes vivants, c’est grâce à lui ! Un peu de reconnaissance…
Notre corps sort d’un repos digestif et nos organes ont bien travaillé pendant la nuit, buvons un grand verre d’eau à leur santé (température ambiante) pour évacuer toutes les toxines et bien se nettoyer. L’eau est excellente pour tout ce qu’elle emporte …

Et puis on prend le temps de dire bonjour !… En ouvrant les volets on regarde le ciel, on lui fait un petit sourire puis on expire longuement. Ensuite, on ouvre grand les narines (après s’être mouché) pour trois grandes respirations, longues et profondes ; on inspire avec le nez et on expire par la bouche tout l’air de notre corps. Et voilà nous avons renouvelé l’oxygène, inspiré la bonne énergie.
Et enfin, on regarde son portable, messagerie, infos…

> Une alimentation bien vivante : plus nous donnons des aliments qui ont encore de l’énergie vivante à notre corps, plus il est content et fortifié !
Un aliment vivant est structuré, ses taux de nutriments sont au maximum (enzymes, vitamines, oligo-éléments) et son champ énergétique aussi. C’est idéal pour augmenter les réserves du corps, et améliorer notre capital santé.
Gardés en bouche et longuement mastiqués, les aliments vivants délivrent toutes leurs saveurs, alors prenons le temps de mâcher, en plus la digestion sera meilleure (l’amidon commence à se digérer dans la bouche).

> Comment « pratiquer » l’Alimentation vivante ?
Avec le calendrier des saisons qui correspond aux besoins nutritionnels naturels de notre corps qui ne sont pas les mêmes en été qu’en hiver ! En donnant à notre corps ce dont il a besoin, il est en phase avec le nature, il se sent bien ! N’oublions pas que nous sommes issus de la nature… Et oui !

Achetons bio et à proximité des lieux de récoltes, ce qui permet de conserver l’énergie vitale des fruits et légumes parce que les containers et les chambres froides ça vous pompe plus d’un fruit ! Ah là, j’achète un oignon qui vient de Nouvelle Zélande ???? Et le bilan carbone… Allons plutôt voir le petit maraicher du marché, en plus, on fera un homme heureux.
Un nouveau mode de préparation : manger cru ( les vitamines ne résistent pas à la chaleur)ou pas trop cuit, cru à coeur pour conserver le maximum les propriétés et recevoir en abondance les micronutriments ; la cuisson à haute température tue tout sur son passage !
Penser vapeur douce, wok et basse température. Surtout ne faites pas bruler l’huile sur le feu, si elle fume c’est foutu et très mauvais pour la santé (la fumée indique que les acides gras sont détériorés et très toxiques).
Garder le plus possible la peau des fruits et légumes bio bien nettoyée, on y trouve aussi plein de phytonutriments (anti oxydants puissants), vous pouvez aussi boire l’eau de cuisson pour récupérer le maximum de micronutriments.
Parfumer votre alimentation (légumes, poissons, crudités, viandes) de plantes aromatiques en abondance, ce sont de véritables trésors. Ajouter des algues réhydratées ou fraiches, des graines mixées, penser à l’ail, avec de la bonne huile d’olive et une pointe de gingembre en racine, aux oignons et échalotes avec du curcuma racine et du bon poivre en grain, au mélange cannelle orange. N’oubliez pas le persil (cru) en grande quantité car il est super riche en vitamine C. Et en ce moment nous en avons grand besoin… alors vive la grenade, le brocoli et les agrumes.
Ajouter d’autres huiles à l’huile d’olive des crudités ou les légumes vapeurs ; gouter l’huile de lin, de cameline, de chanvre, de colza, riches en oméga 3 et anti inflammatoire, (consommer ces huiles sans les faire chauffer et les conserver au réfrigérateur).
Si vous êtes addicts au fromage éviter d’en consommer le soir comme toutes les protéines car nous avons moins d’enzymes digestives que dans la journée. Acheter des bons fromages de brebis et de chèvre bio au lait cru de nos campagnes qui sentent bon la ferme, le fermier ou la fermière (la pasteurisation tue tout et pour enrichir le microbiote ce n’est pas top).
Varier les plaisirs avec une bonne choucroute (attention à la qualité du porc), des cornichons, notre microbiote adore les jus lacto fermenté Biotta (en magasin bio).
Buvez des bonnes tisanes de thym et de romarin, qui nous protège contre les mauvais virus.

> Le mouvement et la respiration c’est la  vie !                                                              

Aller, motivons-nous pour faire de l’exercice physique, si possible dans la nature pour oxygéner les cellules et les régénérer, oui, oui, oui nos cellules se régénèrent en permanence, pensez-y … Alors on danse !!!!
On bouge, on nage, on marche, on court, on fait du yoga, du golf … peu importe du moment où nous faisons circuler les liquides de notre corps (sang et lymphe). Mettre notre corps en mouvement, c’est éviter la stagnation ; les terrains marécageux ne sont pas bons du tout pour la santé. Nous sommes constitués à 70% d’eau, alors pensons plutôt à un joli ruisseau qui s’écoule en permanence dans notre corps, une eau limpide qui nourrit nos cellules, qui nous nettoie et emporte les toxines à l’extérieur.

Les booster +++

> Les super aliments : le plein d’énergie vitale
On varie les plaisirs ! On alterne, on ne prend pas tout en même temps….
Lancer vous dans la germination des graines, vous vous souvenez des lentilles germées à l’école ? Je recherche le hérisson en terre cuite… Super bombe de vitamines, minéraux, oligo-éléments, bourrée d’énergie vitale.
Les plus faciles pour commencer sont l’alphapha, les lentilles, le quinoa, le tournesol, le radis.
Le pollen frais (à conserver au congélateur), aliment cru, vivant, très riche en enzymes et proenzymes. Le pollen a des propriétés antiseptiques et antibiotiques qui protègent le corps contre les maladies virales, excellent pour le microbiote (pouvoir probiotique) : une bonne c a café le matin sur des fruits ou des tartines. Merveilleux pollen pour remplacer la confiture beaucoup trop sucrée.
L’eau de quinton, c’est de l’eau de mer dont la constitution est très proche de notre plasme sanguin, elle nous apporte tous les minéraux et oligo-éléments dont nous avons besoin.
L’eau de quinton, c’est de l’eau de mer dont la constitution est très proche de notre plasme sanguin, elle nous apporte tous les minéraux et oligo-éléments dont nous avons besoin.
A jeun ? biodisponible immédiatement, nos cellules adorent ce bain de jouvence, un peu salé en cure d’un mois. Vous pouvez en commander sur https://plasma-odevie.com/

L’herbe d’orge ou de blé en magasin bio : très complet, comparable à « un jus multivitamines », alcalinisant, action sur les défenses, la digestion. C’est un profond régénérant du sang avec sa haute teneur en chlorophylle (« le sang végétal »). Goût très doux, parfait pour réaliser des jus verts, aussi bon sur une salade qu’en smoothie ou mélangé avec de la banane écrasée.

> La respiration : un remède contre le stress

En inspirant et expirant par le nez, vous pouvez pratiquer à volonté la respiration abdominale, essayez d’y penser plusieurs fois par jour. Pratiquer la respiration lente et profonde et la cohérence cardiaque https://www.youtube.com/watch?v=bM3mWlq4M8E , ça vous calme un tigre ! En plus le diaphragme reprend sa place.

N’oubliez pas d’expirer lentement et longtemps pour chasser tout l’air de votre corps et vos pensées encombrantes avec !
Stimuler le système lymphatique, c’est la base d’un système immunitaire au top !
Le système lymphatique protège notre corps avec ses petits lymphocytes. Mais la lymphe n’a pas de pompe comme le sang pour l’aider à circuler, alors on va lui donner un coup de pouce…
Attention c’est la douche froide !!! Notre système lymphatique adore l’eau froide … Après une bonne douche chaude finissez par de l’eau froide, petit à petit pour éviter un choc trop grand ! Commencer par les pieds et remonter en haut du corps. Séchez-vous avec une serviette un peu rêche comme au bon vieux temps toujours de bas en haut. Vous pouvez aussi pratiquer la corde à sauter, le trempoline, et la natation… Excellent !

> Enfin, on adopte le moins ….
Moins de clopes, d’alcool, de café et de thé, moins de viande, de farines blanches, de laitages, moins de sucre, de sel et le moins possible d’alimentation transformée et industrielle.

> Et on s’enivre du plus !

Les promenades en pleine nature essentielles pour bien s’oxygéner et nettoyer les bronches… on en profite pour remonter nos manches si le soleil pointe son nez, pour se recharger en vitamine D.

Si vous avez lu jusqu’au bout merci ! Bravo à tous…. Voilà juste mes conseils de naturopathe pour booster votre système immunitaire, et éloigner  ce fameux coronavirus !

Et n’oubliez pas, c’est bientôt le printemps pour une bonne détox et le plein d’énergie verte… je serais ravie de vous recevoir dans mes seminaires détox….

Naturopathe

Yannick de Bouillane

70 avenue du mont Soleil – 83 Hyeres

yannick.debouillane@gmail.com

Agence Boracay PR - 20 rue Ribera, 75016 PARIS - Tél.: +33 (0) 1 45 72 44 00 - info@boracay-presse.com

  • Facebook
  • Instagram
  • Linkedin
  • Youtube
  • Pinterest
  • Twitter
  • LeBlog
  • UK